05. Leçon n°5 : Le volant, utilisation avec chevauchement des mains

Je tiens toujours le volant de façon souple sans le lâcher. Dans certaines situations je le tourne sans déplacer les mains sur la couronne mais la plupart du temps il faut le tourner de façon plus importante et je dois alors chevaucher le volant avec mes deux mains comme je le montre ici.

Louez et regardez cette vidéo tutoriel pendant 30 jours pour 1,5€ !

Cours payant par abonnement (20 vidéos pour 10€)

05. Leçon n°5 : Le volant, utilisation avec chevauchement des mains


Louez et regardez cette vidéo tutoriel pendant 30 jours pour 1,5€ !




Contenu de la vidéo

Je tiens toujours le volant de façon souple sans le lâcher. Dans certaines situations je le tourne sans déplacer les mains sur la couronne mais la plupart du temps il faut le tourner de façon plus importante et je dois alors chevaucher le volant avec mes deux mains comme je le montre ici.
Pour le retour du volant, vous allez le voir dans les exemples suivants, je le laisse simplement glisser, sans le lâcher, en le maîtrisant grâce à une accélération précise du bout du pied droit.

Voici donc quelques exemples significatifs de chevauchement.

Premier exemple, je tourne à droite dans une petite rue. Avant la sortie du virage je ré-accélère doucement en laissant glisser puis j’enchaîne sur le passage de la deuxième.

Ici, je tourne à droite en remettant la première.

Maintenant je tourne à gauche en deuxième.

Ensuite un enchaînement de carrefours à sens giratoire. Tout droit sur le premier et demi-tour sur le deuxième. Comme vous pouvez le voir, manipuler le volant ainsi c’est simple et cela permet une bonne maîtrise des trajectoires.

Enfin un dernier exemple, la manipulation du volant pour un créneau à gauche. La manière de faire est toujours la même, je chevauche le volant. Vers la gauche pour rentrer l’arrière du véhicule, vers la droite pour rentrer l’avant du véhicule et en fin de manœuvre je remet les roues droites.

Lorsque je ne peux pas accélérer comme pour cette sortie de créneau je maîtrise alors le retour du volant en le chevauchant.

Savoir laisser glisser le volant. Les trois avantages

Chaque fois que je peux, je ré-accélère et laisse glisser le volant en sortie de virage. Il y a trois avantages. Le volant revient en souplesse, l’enchaînement avec la vitesse supérieure est facilité et l’allure est correctement adaptée à la trajectoire.

Préparez l'examen de conduite avec nos vidéos-tutorielsJ'y vais !