18. Leçon n°18 : La première synchro ou reprise première

Lorsque je n’ai pas l’obligation de m’arrêter mais que je dois aller très doucement pour gérer une situation complexe j’utilise ce que l’on appelle la première synchro.

Louez et regardez cette vidéo tutoriel pendant 30 jours pour 1,5€ !

Cours payant par abonnement (20 vidéos pour 10€)

17. Leçon n°17 : La première synchro


Louez et regardez cette vidéo tutoriel pendant 30 jours pour 1,5€ !




Contenu de la vidéo

Quand ?

Lorsque je n’ai pas l’obligation de m’arrêter mais que je dois aller très doucement pour gérer une situation complexe j’utilise ce que l’on appelle la première synchro.
Tout d’abord, je sais que je me sert des pédales avec le bout des pieds et les talons par terre, ainsi je vais contrôler précisément mes dosages et le freinage en particulier.  
Donc, lorsque je circule à allure réduite c’est à dire en deuxième, dans une petite rue par exemple et que je vais tourner dans un passage étroit, mon freinage s’il est précis et bien dosé, c’est à dire si je n’écrase pas le frein, va souvent amener au tremblement du moteur. c’est l’indice unique qui me donne le signal du passage de deuxième en première. À ce moment là je vais donc rétrograder.

Le plus difficile

C’est un geste technique délicat, et c’est sans doute le plus difficile à réaliser de la conduite.

Les détails

Dans tous les cas ou je circule tranquillement en deuxième et qu’une situation nouvelle  me demande d’aller encore moins vite, je ralentis et Je freine. Dès que le moteur se met à trembler  j’appuie à fond sur l’embrayage en faisant toujours très attention de garder une pression modérée sur le frein. Ceci fait je passe la première puis calmement je reprends l’accélérateur en relevant très doucement l’embrayage…
Ce rétrogradage permet un ralentissement très adapté. Il peut m’amener à repartir ou à m’arrêter tranquillement. Il est assez difficile à maîtriser mais très utile dans beaucoup de situations.

Les règles de base sont les suivantes : 

Premièrement, je ne décide pas à l’avance de mettre la première synchro. Lorsque je freine précisément et que cela est suffisant, le moteur ne tremble pas, je dois rester en deuxième.
Si ce n’est pas nécessaire mais que je rétrograde quand même je vais être en décalage avec la mécanique et le résultat sera souvent des à-coups et de secousses.
Deuxièmement, dès les premiers tremblements du moteur je passe obligatoirement la première synchro. Si j’attends, je risque de caler.
Troisièmement, je fais très attention à doser précisément le frein sans l’écraser lorsque j’appuie a fond sur l’embrayage.
Quatrièmement, lorsque j’ai passé la première je reprends délicatement l’accélérateur en reculant très doucement le talon gauche pour remonter l’embrayage…

Préparez l'examen de conduite avec nos vidéos-tutorielsJ'y vais !