19. Leçon n°19 : Le démarrage en côte

Il y a deux façons pour démarrer lorsque je suis arrêté dans une montée.

Louez et regardez cette vidéo tutoriel pendant 30 jours pour 1,5€ !

Cours payant par abonnement (20 vidéos pour 10€)

18. Leçon n°18 : Le démarrage en côte


Louez et regardez cette vidéo tutoriel pendant 30 jours pour 1,5€ !




Contenu de la vidéo

Deux possibilités

Il y a deux façons pour démarrer lorsque je suis arrêté dans une montée.

Avec ou sans frein à main

Si la montée est de faible importance je vais démarrer sans frein à main et presque normalement en tolérant un léger recul de la voiture.
Dans le détail et au ralenti.

Une accélération importante

Je suis immobile. Pied droit sur le frein et pied gauche à fond sur l’embrayage. Je mets la première. Je lâche le frein, la voiture recule un peu et j’accélère de façon importante tout en reculant le talon gauche pour relever l’embrayage sans plier la cheville. Quand la voiture commence juste à avancer,  je retiens et immobilise l’embrayage une fraction de seconde. Puis tout en continuant d’accélérer suffisamment je recule encore le talon gauche, toujours sans plier la cheville, pour terminer tranquillement le démarrage.

La clé du démarrage en côte sans frein à main se trouve dans une accélération conséquente et dans une bonne retenue de l’embrayage. Voici le trois règles à respecter.
1) je ne pratique le démarrage en côte sans frein à main que pour des montées de faible importance.
2) je tolère un léger recul du véhicule lorsque je lâche le frein.
3) je suis assez rapide dans mes gestes mais sans me précipiter.

Savoir stabiliser le véhicule

Pour avoir plus de confiance et de maîtrise, je peux apprendre à stabiliser le véhicule avec seulement l’accélérateur et l’embrayage. Pour cela j’accélère suffisamment et je retiens plus ou moins l’embrayage au point de patinage en jouant, entre guillemets, avec les deux pédales comme avec une balance.

Avec frein à main

Maintenant, si la montée est assez importante ou très importante, je vais démarrer avec le frein à main.

Je suis immobile, pied droit sur le frein et pieds gauche appuyé à fond sur l’embrayage. j’enclenche la première. Je mets le frein à main et je relâche doucement le frein à pied.
J’appuie sur l’accélérateur de façon conséquente tout en commençant à reculer le talon gauche. J’entends bien le moteur tourner plus fort et lorsque avec l’embrayage je parviens au point de patinage, je sens le moteur qui accroche et le véhicule commence à bouger, il donne l’impression de se soulever par l’avant. A cet instant je stabilise mes deux pieds. J’enlève alors le frein à main et je reprends l’accélération en enlevant doucement le pied gauche pour finir le démarrage.

Préparez l'examen de conduite avec nos vidéos-tutorielsJ'y vais !